pour faire le point sur l’actualité, et faire fonctionner son esprit critique, c’est ici!!

Vous avez dit Noir?

Plus que trois jours avant l’élection américaine… Obama garde sept points d’avance dans les sondages. A l’heure qu’il est, nous pouvons affirmer que s’il devait perdre mardi, il serait la victime de l’effet Bradley. En effet, à quoi d’autre qu’à sa couleur de peau pourrions nous attribuer sa défaite, alors qu’il a fait campagne en tête face à Mc Cain? Si Obama devait perdre , les Etats Unis seraient sur le champ, et pour longtemps, accusés par tous les autres pays du monde d’être un Etat raciste. En effet, il est d’usage de dire que le monde aime Obama, et que si le monde entier votait à cette élection, Obama gagnerait haut la main…

Il en est de même pour la France, qui le soutient majoritairement, pour ne pas dire totalement. Malgré tout, je suppose qu’il faudrait apporter à cela une certaine nuance. En France, une énorme partie de la population sondée au sujet de l’élection américaine assimile automatiquement Barak Obama à sa couleur de peau. J’entends par là qu’ils savent qui est Barak Obama seulement parce qu’il est noir. Exagéré? Soyons sérieux, en 2000 et 2004, combien de français connaissaient Al Gore et John Kerry? De là à dire que les Français le soutiennent uniquement parce qu’il est noir, il n’y a qu’un pas… Oui mais voilà, en France, les gens ne font que donner leur avis… ils ne votent pas… L’effet Bradley montre que, contrairement au sondage, l’isoloir est l’endroit où s’exprime toujours la véritable conviction…

Alors, voilà ma question : si en 2012, un excellent candidat noir se présentait à l’Elysée aurait-il réellement des chances de gagner, ou seulement de gagner dans les sondages? Qu’en serait -il dans un pays comme la France, où, rappellons le, 20% des gens ont choisi Le Pen en 2002 (et, pour les plus téméraires, 54% Sarkozy en 2007).

Si Mc Cain gagnait, cela serait la preuve que les Etats-Unis sont encore malheureusement un pays où la race blanche doit dominer. Nous pourrions, et nous allons dire en France que l’Amérique est raciste… Mais il s’agit de ne pas se tromper… Est-ce l’Amérique qui serait raciste? Ou est-ce que le fait qu’une majorité pense qu’un afro-américain ne puisse pas être le plus compétant pour gouverner ne serait pas le symbôle d’un occident encore aujourd’hui convaincu de sa supériorité?

A bon entendeur…

 

 

 

 

1 novembre, 2008 à 14:12 | Commentaires (6) | Permalien


1...345678